Le CIVB accueille Julie Rambaud-Texier

CIVB-J Rambaud - photo Mathieu Anglada
Photo: Mathieu Anglada

C’est officiel ! Le CIVB a une nouvelle directrice marketing. C’est Julie Rambaud-Texier qui a été nommée à ce poste. Elle a mené l’essentiel de sa carrière dans le marketing de l’agro-alimentaire, avant de rejoindre le domaine des vins et spiritueux. Elle prend la tête du service marketing du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux.
Diplômée en 2005 de la prestigieuse école de commerce HEC Paris, Julie Rambaud-Texier a évolué pendant une dizaine d’années au sein de deux géants de l’agro-alimentaire, Danone et PepsiCo. Chef de produit puis directrice marketing, elle y a mené tant des missions opérationnelles en France que des missions de développement à l’international, dans des univers éminemment concurrentiels. Elle a notamment travaillé sur deux marques emblématiques et leaders, Danette et Tropicana qui, « à
l’image des vins de Bordeaux, malgré leur notoriété immense, devaient se réinventer ».
En 2016, « attirée par l’incroyable dynamisme de la ville », Julie Rambaud-Texier quitte Paris, avec mari et enfants, pour s’installer à Bordeaux.
Là, passionnée par le vin (elle est titulaire du diplôme d’œnologie WSET II), elle entame un virage vers les vins et spiritueux au sein de Whiskies du Monde, entreprise de négoce et créatrice de marque dans le secteur des whiskies, gins et rhums.
Arrivée au CIVB le 2 octobre dernier, Julie Rambaud-Texier pilote un service Marketing fraîchement réorganisé. Au sein de ce service, Stéphanie Sinoquet est en charge du pôle France / Belgique, Patrycja Matyskiewicz du pôle Etats-Unis / Chine, Frédérique Sipos Amrouni du pôle Grande-Bretagne / Allemagne / Japon – et Stéphanie Barral de l’Ecole du Vin de Bordeaux.

Dans le communiqué annonçant sa nomination, la nouvelle directrice marketing du CIVB explique: « Bordeaux est une marque d’une richesse et d’une diversité uniques ; je souhaite lui insuffler une nouvelle dynamique. Cela passera probablement par la définition d’une nouvelle plateforme de marque, un renforcement du digital, et un regard nouveau sur les consommateurs, dont les profils et les actes de consommation sont de moins en moins standardisés. Il faudra ainsi s’appuyer sur les dynamiques de consommation, mais aussi s’inspirer d’un vignoble innovant, où brille le savoir-faire des vignerons et négociants – ceux-là même qui font la marque Bordeaux.»

L’action Marketing du CIVB  est basée sur trois axes : Créer de la préférence pour la marque Bordeaux; Recruter, rajeunir, fidéliser les consommateurs et Recruter et fédérer des prescripteurs
L’action du CIVB est concentrée sur 7 marchés prioritaires  (France, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Chine, Japon)

Un PST belge pour le Cava

Pagès
Javier Pagés, président, D.O. Cava – Copyright © 2019  D.O. Cava

Javier Pagés, président de la DOP Cava depuis août 2018,  vient d’annoncer dans un communiqué une vaste campagne de promotion par le Consejo Regulador del Cava sur ses cinq principaux marchés internationaux, dont la Belgique, deuxième marché à l’export derrière l’Allemagne.
Cette  campagne combinera des actions de relations publiques et de communication avec divers événements et activités dans le secteur de l’horeca et du commerce de détail d’octobre à fin 2019. Elle mettra surtout l’accent sur le prestige du Cava, en concentrant tous les messages autour du classement haut de gamme de ReservaGran Reserva et Cava de Paraje Calificado.
Les activités proposées viseront principalement la restauration et les cavistes, mais s’adressera directement à la presse, aux influenceurs et aux acheteurs de vin afin de valoriser avec eux les points qui font la particularité et la singularité de ce vin mousseux N°1 en Espagne. Lors de cette annonce, Javier Pagés a commenté : « Notre principal défi est de faire connaître le Cava comme vin mousseux polyvalent et de qualité. Pas seulement pour ses bulles ». Cette campagne a été créée pour mettre en valeur la richesse et la complexité des nuances du Cava. L’objectif principal est d’informer et d’inspirer les professionnels du secteur vitivinicole, tout en faisant découvrir aux consommateurs le caractère unique du Cava, son terroir, les cépages indigènes, le processus traditionnel de vinification, la manière dont il est élevé et le lieu où il est produit. L’annonce de la campagne s’inscrit dans le cadre du Plan stratégique 2019-2020 qui s’articule autour de trois piliers principaux :

  1. Une segmentation claire des qualités et zonage géographique de l’AOC
  2. Des mesures de contrôle de qualité plus strictes.
  3. Une vaste campagne de promotion du Cava.

Le plan stratégique vise à promouvoir le Cava dans le monde entier et à identifier les particularités et les zones de production du Cava, dans le but d’aider le commerce et les consommateurs à découvrir la haute qualité du Cava.

Javier Pagés conclut : « Nous sommes une appellation d’origine protégée très jeune car nous n’avons que 30 ans, et ces dernières années, nous avons commencé à intégrer les réalités et les territoires très différents qui composent l’appellation d’origine protégée. Le temps est venu de mettre l’accent sur les aspects intrinsèques qui rendent notre produit si spécial et de les présenter à nos consommateurs et critiques dans une structure claire qui leur permet de choisir parmi les différentes catégories de Cava, ce qui étend la vision du produit avec une proposition claire et premium ».

Le Mégavino nouveau est arrivé !

téléchargementLe salon du vin Mégavino 2019 se tiendra au Palais 7 de Brussels Expo les 11, 12 et 13 octobre prochain. Cette nouvelle édition dévoilera un changement d’orientation profond qui se traduit par différentes nouveautés mises en place par l’équipe de la société Conceptum SA en charge de l’organisation de cet événement.

Un salon pour le grand public

Mégavino est avant tout un salon destiné aux consommateurs avertis ou débutants, passionnés ou simplement curieux. On y vient donc pour passer un bon moment seul, en amoureux, en famille ou entre amis. Vous n’êtes pas professionnel ? Tant mieux, ce salon est pour vous !

Le grand retour des vignerons

Les vignerons sont de retour à Mégavino, avec une forte présence française avec une délégation de 40 vignerons indépendants, mais également des représentants des vignobles d’Italie, du Portugal, de Roumanie, de Bulgarie et de Belgique, évidemment. Les hommes et les femmes qui font le vin seront donc présents pour partager leur passion et le fruit de leur travail avec les consommateurs belges dont la bonne réputation n’est plus à faire.

La vente de vin sur le salon

Rencontrer le vigneron, déguster, échanger, avoir un coup de cœur et ne pas pouvoir acheter le vin, quelle frustration ! Ce temps est révolu. Durant votre visite, achetez vos vins en direct auprès des vignerons. Avant de quitter les lieux, passez à la zone d’enlèvement, on y prépare votre commande pendant que vous allez chercher votre véhicule et on vous aide à charger vos précieux flacons quelques minutes plus tard.

Les ateliers et animations

Un espace dédié aux animations et ateliers ludiques sur le thème du vin. Vous pourrez y assister à de courtes dégustations animées par différentes personnalités du monde du vin et de la gastronomie, mais également tester vos connaissances lors d’ateliers de dégustation à l’aveugle, d’assemblage ou d’accords mets et vin. Ne manquez pas cette opportunité d’échanger avec Eric Boschman, Vicky Corbeels, Pascal Jassogne (C’est moi !) ou Marc Roisin dans une ambiance décontractée.

La Sélection Vinogusto

La dégustation de vins sera évidemment la principale activité, avec des milliers de références à découvrir, et le risque de s’y perdre un peu aussi. Il est donc recommandé de planifier sa visite par région ou par type de vin, ou encore sur base de la Sélection Vinogusto effectuée par un comité de dégustation piloté par Eric Boschman et Marc Roisin.

Cora met le paquet sur sa foire d’automne pour célébrer un double anniversaire

Logo-50-ans-cora-anneaux-blanc_FR_DEF2019 est une année charnière à plus d’un titre pour l’enseigne Cora. Tout d’abord parce qu’elle marque ses 50 années de présence en Belgique. En ensuite cela fait 25 années qu’à l’occasion de sa foire aux vins d’automne l’enseigne organise ses fameuses dégustations. Après des débuts en 1995, à l’Abbaye de la Ramée, à Jodoigne, dans le Brabant wallon, ces dégustations vins ont littéralement explosé et sont devenues le rendez-vous incontournable de la rentrée pour tous les amateurs de vin. Aujourd’hui, les dégustations Cora représentent 6 dates de dégustations par an en Wallonie et à Bruxelles, plus de 250 vins à déguster et la présence de 50 vignerons venus expressément de France et d’ailleurs pour participer à ces dégustations événements

Il s’agit de loin de la plus grande et de la plus belle dégustation de vin organisée en Belgique dans le secteur du Retail. Cette année, Les dégustations vins cora auront lieu :

• Mercredi 25/09 : de 20h30 à 23h au cora de Hornu

• jeudi 26/09 : de 20h30 à 23h au cora de Châtelineau

• Vendredi 27/09 : de 20h30 à 23h au cora de La Louvière

• Samedi 28/09 : de 11h à 13h30 ou de 15h à 17h30 à Autoworld Bruxelles

• Dimanche 29/09 : de 15h et à 17h30 et de 19h à 21h30 au cora de Rocourt

• Lundi 30/09 : de 20h30 à 23h au cora de Messancy.

Pour participer, il suffit de réserver sa place avant le 24 septembre. L’entrée est de 20€, un verre et un bon de réduction d’une valeur de 25€ seront offerts.

Accès aux réservations des dégustations

CORAWINE, le lien vers le caveau du caviste distributeur

Depuis la création de son site e-Commerce dédié au vin il y a 5 ans, cora n’a eu d’autre ambition que de valoriser l’univers du vin en offrant aux visiteurs une expérience de navigation simple et qualitative avec un système de filtres extrêmement faciles à prendre en main, des fiches produit riches et complètes, des reportages exclusifs tournés chez les vignerons partenaires, un parcours interactif pour accompagner les participants à la dégustation, une carte interactive couvrant les principales régions de France et désormais d’Espagne et d’Italie. Pour faciliter encore un peu plus l’accès à des sélections de vins encore plus fines, Cora propose un nouveau moteur de recherche multi-critères. Ceux-ci permettent d’aller au delà de ce que les filtres actuels autorisaient jusqu’ici avec des combinaisons infinies. Ce ne sont là que des prémices de ce qui sera proposé par l’enseigne en 2020 avec une plus grande place laissée à la personnalisation et à l’automatisation.

Pour continuer à développer la notoriété de Corawine.be, le département e-marketing de l’enseigne travaille actuellement à l’amélioration du référencement naturel des pages afin de retrouver une place de leader dans les résultats de recherche.

FOIRE AUX VINS : Celle que tout le monde attend

La foire aux vins débutera le lundi 30 septembre et se prolongera jusqu’au lundi 28 octobre. Le catalogue vin Cora évolue chaque année tant au niveau de la forme, que du contenu.

Les vins y sont classés par appellations. Un choix déterminé qui offre une très grande clarté.

Le catalogue de cette année comprend près de 600 références, sur 64 pages, avec 37 vins bios, 7 vins sans sulfites, 74 nouveautés et une page dédiée aux Magnums Bordelais sur les millésimes 2015 et 2016, à des prix Primeur.

En plus, cette année la grande nouveauté de Cora est d’élargir son service de facilité de paiement au département vins. Ce service, via la carte de l’enseigne, permet un paiement en plusieurs fois sans frais (en 3X ou en 5X)

En 2020 eat! BRUSSELS, drink! BORDEAUX déménagera à Tours &Taxis

eat-2017_sq_320La huitième édition  du  festival eat! BRUSSELS, drink! BORDEAUX est ouverte depuis ce jeudi dans le parc royal. Lors de la conférence de presse, Christophe Chateau, le directeur de la communication du CIVB a confirmé que le festival déménagera l’an prochain vers le site de Tours & Taxis, à l’avenue du Port.  L’événement  qui attend 100000 visiteurs a pour vocation de mettre à l’honneur quelques grands noms de la gastronomie bruxelloise et d’associer leur talent aux vins de la région de Bordeaux.  Le festival s’articule sur de nombreuses dégustations de plats concoctés par les chefs mais aussi de très nombreux crus bordelais, avec en outre de nombreux ateliers ludiques et workshops où il est  possible d’assouvir sa curiosité culinaire et  œnologique. Le festival se termine ce dimanche 8 septembre à 21h30.

Festival du vin chez Colruyt

Colruyt-logoCette année, le festival du vin couvre 2 dépliants, et donc il y aura deux types d’actions chez Colruyt.

1. Action magnum gratuit
Cette action est devenue un classique pour les clients Colruyt. L’action magnum débute le mercredi 11 septembre, jusqu’au mardi 24 septembre 2019 inclus. Lors de cette action, le client reçoit 1 magnum gratuit à l’achat de 6 bouteilles identiques de 75 cl. Douze références sont concernées par cette action qui sera valable dans tous les magasins Colruyt. Outre quelques classiques de l’assortiment, on trouve également des nouveaux venus.
Vin mousseux: 

  • Gran Baron cava brut : grand classique

Blanc: 

  • Hardys Nottage Hill Chardonnay 2018, Australie : chardonnay classique, excellent avec une fine note boisée
  • Gardian Grande Réserve 2018, Coteaux de Béziers IGP. C’est une nouveauté, très originale avec en assemblage du chardonnay (45 %), du sauvignon blanc (40 %) et du vermentino (15 %)

Rouge: 

  • Excellence de Signargues, Côtes du Rhône Villages. Une autre nouveauté pour cette action, avec un excellent vin du Rhône puissant, épicé et rond.
  • Réserve des Tuguets : En direct de la cave Plaimont, ce Madiran est costaud mais bien arrondi par un peu de cabernet sauvignon
  • Château de Pena : Un joli Côtes du Roussillon Villages, avec les cépages grenache-syrah-mourvèdre et carignan. Un vin finalement on ne peut plus authentique !
  • Château Haut-Bélian. Un Bordeaux rouge, très classique, fruité, souple et très plaisant
  • Réserve du Croix Mouton : Ce Bordeaux supérieur, produit par J.P. Janoueix, à un petit côté Rive Droite intéressant.
  • Masso Antico Primitivo. Ce « Puglia » est vinifié selon la méthode « appassito ». Riche concentré, puissant. Une belle nouveauté chez Colruyt ?
  • Museum Reserva DO Cigales. Dans sa version reserva, c’est un vin qui se laisse apprécier.
  • Michel Torino Malbec Reserve. Du malbec produit ; en Argentine, à une altitude de 1 700 m, dans la vallée de Calchaqui, vieilli 12 mois en fûts de chêne, avec une patte totalement Michel Torino, c’est très savoureux.
  • Roodeberg : le Roodeberg a 70 ans. Joyeux anniversaire à ce grand classique sud africain !

2. Action -15 %/6 bouteilles et -25 %/12 bouteilles

Cette action se déroule du 25 septembre au 8 octobre 2019 inclus. Durant cette période, dans tous les magasins Colruyt, les client bénéficient d’une réduction de 15 % à partir de 6 bouteilles et de 25 % à partir de 12 bouteilles parmi un assortiment de 40 vins. Un pick&mix est possible.
Voici 8 vins phares de cette action.

  • Champagne Montaudon brut (prix normal 24,99)
  • Domaine du Luzanet 2018, Côtes de Gascogne (prix normal 3,29)
  • Riesling Pfalz 2018, Allemagne (prix normal 4,49)
  • Viré-Clessé Vieilles Vignes 2017 (prix normal 8,50)
  • Château Larose-Trintaudon 2016, Cru Bourgeois, Haut-Médoc (prix normal 15,25)
  • Vignes Royales 2016, Saint-Chinian (prix normal 5,99)
  • Montefalco Rosso 2016, Italie (prix normal 7,50)
  • Tarapaca Merlot 2018, Chili (prix normal 5,49)

3. Dégustations de vin dans tous les magasins Colruyt
Le festival du vin sera accompagné de deux
dégustations dans tous les magasins Colruyt : le vendredi 13 septembre (de 15 à 20 h) et le samedi 14 septembre (de 11 à 19 h). Vous pourrez déguster les 12 vins de l’action magnum et le samedi 5 octobre (de 11 à 19 h), les 8 vins phares du festival du vin pourront tout au moins être dégustés (le nombre de vins à déguster variera en fonction de l’offre/de la taille du magasin).

 

Les Belges boivent moins mais mieux et c’est la Grande distribution qui trinque…

tenorC’est en tout cas ce que révèle les  derniers chiffres Nielsen* pour la période  allant de juillet 2018 à Juillet 2019.  Dans l’ensemble,  en volume,  le marché des vins tranquilles recule de 4% mais le  chiffre d’affaire de la vente du vin dans  la grande distribution, toutes enseignes confondues, reste stable.  Il faut néanmoins noter que la pression des marchés frontaliers  (France, Luxembourg, Allemagne et Pays Bas), compte tenu de la taxation élevée sur le territoire, reste très élevée.
Le segment des  vins rouges est en recul (- 2%). Dans ce segment, les vins français, qui n’ont plus trop la cote  auprès des consommateurs belges avec une régression globale (-1%). Les vins du Chili boivent la tassent avec un recul important (-7%) comme les vins australiens (-3%). Seuls les vins rouges espagnols, italiens et portugais connaissent une légère progression de quelque 4 à 5%. Les vins blancs sont en croissance (+ 1%) avec une belle progression en vins portugais et vins de l’Europe de l’Est.  L’Afrique du Sud (+7%) et l’Australie (+9%) connaissent une forte hausse.  Par contre les vins du Luxembourg ont nettement reculé (-8%)Les vins rosés sont en forte croissance (+ 5%), avec une belle progression dans les pays hors France. Le marché belge fait toujours la part belle aux rosés français (75%).
Le volume global des vins effervescents est en baisse (-1,5% en volume et +1% en CA). Le Champagne maintient de bonnes ventes malgré un glissement des marques nationales vers les marques de distributeurs. Les cavas sont pour la première année en léger recul (-2%) mais gardent tout de même une part de marché de + de 40% des ventes. Les mousseux italiens et les crémants sont en hausse, après dix années de recul. Dans le segments des crémants, l’Alsace est en tête devant la Bourgogne et la Loire.  Les vins sans alcool connaissent une forte progression sur la dernière année (+ 30 %). Depuis 2013, les ventes sur ce type de vins ont triplé mais ce sont les bulles  qui attirent d’abord les consommateurs belges (50% du marché). Les vins, toutes couleurs confondues représentent 30% du marché des sans alcool .
*Source : Nielsen – Applicables pour juillet 2018 à juillet 2019