Les Belges aiment le champagne. La preuve? En 2017, les expéditions ont progressé de 8,9% en volume et 10,4% en valeur

Mise en caisse en bois pour expdition_ annes 1940 Mot & Chandon (Native) [MHISWF058252 Revision-1]
Source:  Moet&Chandon
Les expéditions de Champagne vers la Belgique ont  encore connu une belle progression en 2017, de l’ordre de 8,9% en volume et 10,4% en valeur. La Belgique est ainsi le sixième marché importateur de Champagne dans le monde avec 9 075 000 bouteilles expédiées vers la Belgique en 2017. Par ailleurs, ce chiffre ne tient pas compte des  achats de bouteilles  effectués directement en Champagne par les consommateurs belges. Cela fait évidemment les affaires du gouvernement belge qui profite donc largement de la hausse des accises sur les vins à bulles (256,3223 € par hectolitre depuis le 1er novembre 2015) et le consommateur belge a donc bien digéré cette hausse.

En 2017, le chiffre d’affaires global de la Champagne a atteint un nouveau record à 4,9 milliards d’euros. Cette performance est due à la progression de l‘export (2,8 milliards d’euros, +6,6% par rapport à 2016) alors que le marché français est resté stable (2,1 milliards d’euros). En douze ans (depuis 2005), le chiffre d’affaires de la Champagne a progressé d’un milliard. Un autre record !

En attendant le BREXIT

Les Etats-Unis restent le numéro un des marchés à l’export en valeur (586 millions d’euros), en hausse de 8,5%. Le Royaume-Uni, toujours deuxième en valeur, continue à pâtir de l’effet défavorable « Brexit » avec une baisse de 5,7%, encore plus marquée en volume (-11%). Le Japon renforce sa troisième position grâce à une forte croissance tant en valeur (+ 21,3 %) qu’en volume (+ 17,6%). La situation est plus contrastée en Allemagne (4ème rang) où le chiffre d’affaires augmente de 1,7% tandis que les volumes reculent légèrement (- 0,8%). Enfin, l’Italie, enregistre + 9,7% en valeur. L’Asie reste un des continents les plus performants (+ 15,5% en volume et + 19,2 % en valeur). Le monde chinois (Chine, Hong Kong, Taiwan) s’y distingue avec une évolution particulièrement dynamique (+ 26,7% en valeur). Les résultats de la Corée du sud sont également remarquables (+39,5% en valeur), les achats y dépassent pour la première fois le million de bouteilles. Après un fléchissement en 2016, le continent africain reprend son essor (+ 7% en volume et en valeur) avec un retour de la croissance du Nigeria (+ 24,7% en volume et + 18,4% en valeur).
En Océanie, l’Australie poursuit son développement (+ 23% en valeur) malgré un taux de change un peu moins favorable, ainsi que la Nouvelle-Zélande (+12,9% en valeur).
En Europe (hors France, la valeur y croît de 3,9% dans un contexte de volumes stables à -0,5%), la Scandinavie enregistre une nouvelle hausse de plus de 9% de la valeur de ses importations.

Par rapport à 2016, où la croissance du chiffre d’affaires avait été tirée par la diversification des cuvées, c’est la forte progression des marchés où le Champagne est le mieux valorisé qui explique le nouveau record de 2017, en particulier grâce aux Etats-Unis, au Japon et à l’Australie.

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s