La verticale du Domaine du Chenoy

Domaine du Chenoy 2006 – Régent 100% – Cuvée Buttes aux lièvres

Une robe grenat foncée avec des signes peu marqué d’évolution. Un nez expressif marqué par l’âge de ce cru. On évolue clairement dans le tertiaire sur des notes fruitées, végétales, balsamiques et empyreumatiques – typiques du cépage Régent. La bouche est directement tendue. Les tanins sont présents et malgré l’âge encore un peu fermes. La finale est longue, un brin acerbe. Il ne reste que 8 bouteilles de ce premier millésime.

Domaine du Chenoy 2007 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

Robe dense et foncée tirant toujours sur le grenat. Le nez est d’une belle complexité, avec un accent très tertiaire. Il y a du fruit, des épices, des notes végétales et toujours de l’empyreumatique qui n’est en rien lié à un élevage en barrique. En bouche, l’attaque est plus ronde que pour le millésime 2006 avec une tendresse qui vient plus que probablement de l’assemblage. L’ensemble est plutôt vineux avec une finale sur des tanins soyeux et une certaine fraîcheur « aigrelette » pas du tout désagréable. Ce vin avait décroché en 2010 la médaille de bronze au concours de Vienne.

Domaine du Chenoy 2008 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

Cette cuvée a gagné en complexité aromatique. Le nez est plus net, plus affirmé. Les notes sont du type tertiaires. En bouche, le vin est dominé par sa fraîcheur. Les tanins sont serrés ; la tension est grande. La finale se fait sur des tanins pas encore vraiment affinés. Ce vin peut donc encore attendre quelques années avant de se dévoiler complètement.

Domaine du Chenoy 2009 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

La robe est violette. Surprenante pour un vin de cette âge. Le nez est délicat et marqué par son évolution. Il y a du fruit, des épices…Belle amplitude en attaque, avec toujours cette fraîcheur très nordique. Le milieu de bouche est très intéressant et l’équilibre global est de loin le meilleur en comparaison aux millésimes précédents. Dans cette dégustation, il s’agit du premier vin vraiment abouti. Normal, les vignes ont aussi gagné en maturité et cela se ressent à la dégustation. Les tanins sont certes présents mais ils sont soyeux et bien intégrés à l’ensemble. Très belle finale !

Domaine du Chenoy 2010 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

En terme de rendement, 2010 est de loin le meilleur millésime du domaine du Chenoy. La robe est dense, avec encore des reflets violets. Le nez est très délicat sur des notes fruitées (Fraises, sureau…), soutenues par une belle palette d’épices. On peut vraiment parler de bouquet pour ce vin. La bouche est rond, tendre. La finale est onctueuse, avec des tanins souples et savoureux. Probablement le plus beau millésime du Domaine !

Domaine du Chenoy 2011 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

Dans la foulée du 2009 et du 2010, le 2011 complète un triptyque très intéressant. Le nez est complexe et dense. En attaque, ce vin est directement très agréable, tendre et souple. C’est une très jolie bouche. Les tanins sont savoureux et la finale est somptueuse. Ce millésime est exempt de chaptalisation. Magnifique bouteille !

Domaine du Chenoy 2012 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

2012, une année de misère. Seulement 1200 litres à l’hectare. Robe dense et profonde avec des nuances violettes. Le nez s’exprime sur les fruits rouges et noirs avec une pointe de notes végétales. En bouche, l’attaque est tendre. La suite reste souple. Les tanins sont déjà bien fondus. Très souple, très tendre. 2012, un millésime très féminin !

Domaine du Chenoy 2013 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

Pour ce millésime, la vendange a été égrappée et vinifiée en raisins entiers. Si la robe est toujours violette, le nez rappelle très nettement le Beaujolais. Ce côté très bonbon anglais n’est finalement pas désagréable. En bouche, l’attaque est tendre, fruitée et souple. Les tanins sont fondus, très souples. La finale se situe entre moyenne et longue. Pas de doute, c’est le plus tendre des vins de cette dégustation. C’est aussi le plus gourmand et le plus gouleyant. Le style a changé, en bien !

Domaine du Chenoy 2014 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

La drosophile Suzukii n’a pas épargné ce millésime. Pour cette bouteille, seuls les raisins vendangés manuellement ont été retenus. La robe est foncé, presque encore noir. Le nez se dévoile directement sur des notes animales et empyreumatiques. La bouche reste carrée. Les tanins sont très serrés. Clairement, ce vin doit encore attendre avant de se dévoiler complètement.

Domaine du Chenoy 2017 – Régent 75% et Rondot 25% – Cuvée Buttes aux lièvres

Pour ce millésime, c’est Jean-Bernard Despatures qui est à la barre. Fort de son expérience au château Anthonic (Moulis en Médoc) et Dutruche Grand Poujeaux (Moulis en Médoc), il y a a mis beaucoup de cœur. Et finalement, c’est une très belle réussite. La robe est pourpre. Le nez se dévoile sur des notes fruités et florales (Violette). Pas de doute, Jean-Bernard a joué les carte de l’élégance et de la finesse « médocaine ». Ce millésime a de la matière de la structure, de la profondeur. C’est assurément et de très loin le plus joli vin belge que j’ai eu l’occasion de goûter. Un must, un incontournable. Un vin à ne surtout pas louper qui restera très longtemps dans les annales du domaine du Chenoy et de la viticulture belge. Un vin sans artifice, sans élevage sur bois, où Jean-Bernard Despatures a réussi à gommer le côté empyreumatique du Régent. Un vin promis à un bel avenir !

Domaine du Chenoy 2017 – Johanniter, Solaris, Bronner – Blanc

Encore une cuvée signée Jean-Bernard Despatures. Quel joli nez. C’est aérien, subtil, élégant, sans bavure, très net. Sec, la bouche se décline sur le fruit frais. Très équilibré, homogène. Woauw, quelle réussite !

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Une réflexion sur « La verticale du Domaine du Chenoy »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s