La 25e édition du Concours Mondial de Bruxelles suscite déjà un vif intérêt

642Les  inscriptions pour le Concours Mondial de Bruxelles 2018 sont désormais ouvertes. 2018 se profile comme une année historique pour le Concours Mondial de Bruxelles : pour la première fois, le concours franchira les frontières européennes pour se rendre jusqu’à Pékin. Une première qui en appelle d’autres pour cette 25ème édition du concours.

Du point de vue technologique, 2018 verra la mise en place d’un dispositif d’évaluation numérique. Les fiches de dégustation classiques seront entièrement remplacées par des tablettes, permettant aux dégustateurs, et surtout aux présidents de jury, d’œuvrer de manière plus efficace. Ils pourront alors passer moins de temps sur les papiers et se focaliser davantage sur la dégustation elle-même. La technologie a déjà été testée au sein de quelques commissions en 2017 à Valladolid, avec des résultats très positifs. Les évaluations numériques sont plus sûres, plus rapides et plus simples.

75 tonnes de matériel

Du point de vue logistique, 2018 marque également une nouvelle étape car pour la première fois, les échantillons seront expédiés de Bruxelles à Pékin en avion. Le Concours Mondial de Bruxelles a affrété la moitié d’un Boeing, le poids des échantillons et des équipements techniques à transporter étant estimé à environ 75 tonnes. Afin de garantir le dédouanement des échantillons en temps et en heure, ces derniers seront expédiés cinq semaines avant le concours. Ainsi, la date de clôture des inscriptions a été légèrement avancée au 1 mars 2018. Malgré la nouvelle dimension logistique du concours en 2018, les frais d’inscription restent inchangés. Le surcoût lié à l’expédition et au processus de dédouanement en Chine sera supporté par les organisateurs.

Après avoir atteint un niveau record en 2017 avec 9 080 échantillons, le nombre de produits en lice pourrait être identique voire supérieur à ce chiffre l’année prochaine, indiquent les organisateurs. Toutefois, ces derniers insistent sur le fait que la croissance ne constitue pas le principal objectif du Concours Mondial de Bruxelles. « Nous cherchons à maintenir le niveau qualitatif », commente Thomas Costenoble, le directeur général du CMB. « Une fois que nous aurons atteint environ 9 000 échantillons pour l’édition en Chine, nous nous réserverons la possibilité de mettre fin aux inscriptions, même avant la date officielle de clôture. »

Mille demandes

L’équipe du CMB se rendra sur place avec dix jours d’avance sur le planning habituel afin de s’assurer que tous les préparatifs soient terminés dans les délais impartis et que tout se passe comme prévu. En 2018, les organisateurs attendent leur plus grand soutien local jusqu’à présent : quelque 200 élèves en hôtellerie et leurs responsables seront recrutés pour prêter main forte au niveau des préparatifs et du déroulement des séances de dégustation à Pékin. Le CMB a suscité un intérêt considérable au sein du secteur vitivinicole chinois. Les organisateurs ont reçu plus de 1 000 demandes de la part d’experts en vin chinois pour participer au concours en tant que dégustateurs en 2018. Afin de gérer cette forte demande, le Concours Mondial de Bruxelles prévoit de mettre en place le processus de sélection le plus vaste et le plus rigoureux de son histoire, seule une soixantaine de candidats pouvant décrocher une place de dégustateur. La première étape des sélections sera gérée par une équipe locale, suivant le protocole du CMB, alors que la phase finale se fera sous l’égide des organisateurs eux-mêmes. Les candidats reçus participeront à des formations et à des dégustations, lors desquelles ils apprendront à déguster et à évaluer des vins du monde entier. Ils seront amenés à apprécier les qualités organoleptiques de vins issus de la planète entière. Les 60 dégustateurs chinois sélectionnés pour participer aux différents jurys subiront une dernière épreuve « grandeur nature » la veille du concours.

De même, des dégustations de vins chinois auront lieu en préambule au concours dans le cadre du programme d’activités annexes. Elles permettront aux dégustateurs étrangers de se familiariser avec les spécificités de la production locale. Pour la première fois, le Concours Mondial organisera également un symposium lors duquel des experts occidentaux partageront leur vision des vins chinois et de la filière locale. Des visites touristiques et culturelles s’inscriront en marge du programme principal.

Malgré le grand nombre de nouveautés prévues lors du 25ème Concours Mondial de Bruxelles, les aspects fondamentaux du concours sont immuables. « La qualité et la diversité des dégustateurs seront identiques à celles des années précédentes. En outre, la communication internationale avant, pendant et après le concours visera la même cible de distributeurs, de journalistes et de prescripteurs qui prévaut à chaque événement , explique Thomas Costenoble. Et ce dernier de souligner certains des principaux avantages offerts par le choix de ville hôte : « Faire étape en Asie permet de générer de nouveaux contacts d’affaires pour les participants, de leur faire découvrir un marché et une culture dynamiques et, bien sûr, de leur offrir la possibilité de connaître des vins très intéressants ».

Le 25ème CMB se tiendra du 10 au 13 mai 2018 dans le district de Haidian à Pékin, avec le soutien de la Municipalité de Pékin, du District de Haidian à Pékin et du Beijing International Wine and Spirit Exchange (BJIWSE).

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :