Le Train-bières: 5000 camions par an en moins sur les routes

Depuis de nombreuses années, tous les jours, AB InBev livre la Jupiler de la brasserie de Jupille, près de Liège, au dépôt de Delhaize situé à Ninove. Cette livraison se fait avec des camions. Face aux problèmes de mobilité croissants et les effets négatifs sur l’environnement, il est possible de changer les choses. Les alternatives existent avec des solutions durables pour le transport, comme de passer du transport routier au transport ferroviaire ou fluvial. Cette transition a pris une forme très concrète avec la création du train-bières. Un train voyagera trois fois par semaine entre Jupille et Ninove. À terme, ce projet de transition du transport de la pils fera disparaître 5.000 camions par an de la route. Ce projet, grâce à une collaboration sans précédent entre Delhaize, AB InBev, Lineas, la SDP-Flandre orientale et Remitrans, a vue le jour ce 13 juin. Le premier train-bières est officiellement arrivé à l’entrepôt « liquide » de Delhaize à Ninove.unnamed (1)

« Notre ambition est d’assainir la Flandre orientale au plan climatique d’ici 2050″, nous explique M. le Député Geert Versnick. Comme nous voulons faire de notre province une région phare de la logistique, nous sommes toujours à la recherche de solutions logistiques astucieuses. À titre d’exemple, nous diminuerons le transport de marchandises par la route, en promouvant le rail. Il faut savoir que le transport ferroviaire émet 8 fois moins de CO2 que le transport routier

Delhaize s’est montrée très enthousiaste à l’idée d’un tel partenariat. « D’ordinaire, la bière que nous achetons auprès d’AB InBev est chargée sur camion à proximité de Liège, puis transportée par route vers notre centre de distribution à Ninove. Nous parlons de quelques milliers de camions chaque année,  se félicite Denis Knoops, CEO de Delhaize. Chez Delhaize, la durabilité est au centre de nos préoccupations, aussi sommes-nous constamment à la recherche de solutions pour améliorer la mobilité et contribuer ainsi à un futur durable. Naturellement, dans chaque système de distribution, le transport par route reste nécessaire, mais, quand c’est possible, Delhaize souhaite utiliser des modes de transport durables, tels que le rail, la navigation intérieure ou autres. Je suis fier que contribuions à supprimer de nos routes des milliers de camions par an via cette collaboration unique avec tous les partenaires. J’espère que ce n’est qu’un début et que d’autres suivront notre exemple »

AB Inbev, partenaire du Projet a pris le train en marche « Le train-bières est un exemple type des initiatives prises par AB InBev, acteur de niveau mondial, en matière de logistique verte. Avec notre chaîne de transport multimodale, nous cherchons en permanence les meilleures combinaisons pour acheminer la bière de manière durable auprès des consommateurs, sans rien céder à la fraîcheur et à la qualité. Le bateau-bières et l’écocombi sont d’autres exemples de la façon dont nous voulons concrétiser notre objectif ambitieux à travers le monde, et qui vise à réduire le CO2 d’au moins 25% d’ici à fin 2017, a déclaré Alexander Soenen, Directeur Logistique chez AB InBev. »

unnamed (2)La société de transport Remitrans de Ninove collabore activement à la transition vers les alternatives durables. C’est pourquoi la société a acheté il y a sept ans un tronçon de voies qu’elle a rendu de nouveau opérationnel sur ses propres fonds. Lineas, dont la mission est d’opérer le changement modal vers le rail, ne pouvait manquer parmi les partenaires du projet.

« Lineas s’est fixée pour objectif d’offrir des produits ferroviaires d’une compétitivité et d’une qualité telles que les entreprises optent délibérément pour le rail. Cette collaboration, dans le cadre de laquelle un distributeur comme Delhaize transporte par voie ferrée un produit de consommation tel que la bière, constitue une primeur en Belgique. Grâce aux solutions ferroviaires innovantes que nous développons avec les clients, nous pouvons insuffler une nouvelle vie au rail, mais aussi contribuer activement à atteindre les objectifs en matière de climat et à réduire les problèmes d’embouteillages, souligne le CEO Geert Pauwels. »

Tant le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR), que le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts 5N-VA), sont enthousiastes par rapport au projet : « L’une des priorités de ma politique consiste à promouvoir l’intermodalité. Nous la soutenons activement, notamment en renouvelant les subsides alloués au transport combiné et diffus, a déclaré le ministre Bellot.  Ce projet spécifique qui consiste à transporter de la bière à travers le pays en combinant le rail et la route, constitue une application concrète de cet objectif de politique. »                                  redPour sa part  le ministre Ben Wyets a ajouté : « Le train-bières mérite d’être suivi. Les entreprises ne doivent pas se focaliser sur les problèmes d’embouteillage qu’elles ont sous les yeux : en élargissant leurs perspectives, elles trouveront des alternatives solides, telles que le transport fluvial ou ferroviaire. Partout où des partenaires joignent leurs forces et analysent les alternatives avec un esprit ouvert, des milliers de camions peuvent disparaître de nos routes »

Tous les partenaires espèrent que le train-bières inspirera d’autres communes ou entreprises en recherche de solutions pour un changement modal au profit du rail. Désormais les hommes savent pourquoi leur pils préférée prend le train. Mais, on peut aussi  se poser la question : « À quand une ligne Orval-Ninove ? » 

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s