La Belgique n’a plus le monopole de la bière

La 5e édition du Brussels Beer Challenge qui se tient, à la Bourse de Bruxelles, qui pourrait dans un avenir proche devenir dans le musée dédié à la bière, va donc, du 3 au 6 novembre, prendre le pouls du monde de la bière. Après Bruxelles (2012), Liège (2013) Louvain (2014) et Anvers (2015), le Brussels Beer Challenge fête son cinquième anniversaire sur ses terres d’origines à Bruxelles, pas loin de sa Grand Place, son Manneken Pis et son Atomium. Bruxelles et son art de (bien) vivre, ses quartiers authentiques où la bière ne coule malheureusement plus vraiment à flot comme au temps où « Bruxelles bruxellait ». Boisson culte et populaire, la bière n’est malheureusement plus un monopole belge. Avec ses 199 brasseries – ce qui est beaucoup mieux qu’en 2009 où on ne dénombrait plus que 127 brasseries – , la Belgique fait figure de producteur anecdotique et cela depuis quelques années déjà.brasserie

Si aux États-Unis on dénombre plus de 4200 brasseries artisanales, nos plus proches voisins font mieux que nous. La France connaît actuellement une explosion de microbrasseries, un peu partout dans l’hexagone, et a, comme l’Italie, franchit le cap des 750 brasseries. Nos voisins hollandais avec leur 400 brasseries sont aussi mieux lotis. Des pays brassicoles tels que la Grande-Bretagne ou l’Allemagne sont en train de connaître un renouveau brassicole.

beer-per-capitaAvec une consommation en chute libre, la Belgique n’a donc plus vraiment le droit au titre de pays de la bière. D’autres comme les États-Unis peuvent fièrement le revendiquer. Reste un savoir-faire, souvent copié, mais jamais égalé…C’est déjà ça fieu ! Allez santé !  Car pendant trois jours, le jury, composé de 80 dégustateurs internationaux,  du Brussels Beer Challenge  va goûter et tester plus de 1200 bières (1250 pour être précis), classées en fonction de leur origine, leurs style,  et leur typicité. Au terme des trois jours , les meilleures bières, de chaque catégorie se verront remettre soit  une médaille d’or; d’argent ou de bronze.

 

 

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s