L’Australie craint un nouvel été des records

Le gouvernement australien et son bureau de météorologie vient de publier son rapport annuel concernant l’évolution du climat en 2016. Il confirme que le changement climatique est bien en route et les premiers chiffres de ce rapport laissent entendre que l’été sera chaud brûlant en Australie. Cela aura donc un gros impact sur la viticulture australienne.  Dans le rapport, le docteur Helen Cleugh déclare que les changements sont évidemment dus à une augmentation de l’effet de serre et de la présence importante dans l’atmosphère de dioxyde de carbone (CO2).2016-01_p2

«Avant, vers 1750, le niveau de CO2 était 278ppm (Le dioxyde de carbone est mesurée en parties par million). Pour cette année 2016, la Terre enregistre une moyenne annuelle globale de plus de 400ppm,soit le plus haut niveau jamais atteint depuis deux millions d’années. Les températures australiennes vont certainement continuer à augmenter au cours des prochaines décennies et les projections de température suggèrent plus de journées chaudes et moins de jours très froids. Tandis que les températures terrestres augmentent, on constate aussi que les températures de l’océan, en dessous de 2000 mètres sous la surface sont également affectées par le réchauffement. »

En 2013, 2014, 2015, l’Australie a connu les plus chauds étés jamais enregistrés. Sécheresse et feux dans le bush du sud de l’Australie sont devenus monnaie courante durant cette période estivale. Le rapport met d’ailleurs en avant une augmentation du temps de feu et une saison des incendies plus longues dans tout le sud et l’est de l’Australie depuis les années 1970. mais la situation n’est pas prête de s’arranger car dans ces régions, le nombre de jours, avec un temps propice au feu, est susceptible d’augmenter. Le rapport met aussi en évidence une baisse saisonnière significative des précipitations : « Le changement climatique affecte de manière significative la vie de tous les Australiens avec une augmentation des canicules et conditions climatiques favorables aux incendies. Certains records de chaleur, que nous avons connu récemment seront sans doute considéré comme normal dans 30 ans. Du moins si rien en change.  »

Rapport complet à télécharger

Climat australien en quelques mots

  • ide00135-201610281130La température moyenne en Australie s’est réchauffée d’environ 1 ° C depuis 1910.
  • Le nombre de jours par an à plus de 35 ° C a augmenté au cours des dernières décennies, sauf dans certaines régions du nord de l’Australie.
  • La saison des incendies est plus longue à travers une grande partie de l’Australie depuis les années 1970.
  • Les précipitations entre mai et juillet ont diminué de 19 %t depuis 1970 dans le sud-ouest de l’Australie.
  • Les précipitations entre avril et octobre ont diminué de 11% pour cent depuis le milieu des années 1990 dans le sud-est de l’Australie.
  • Le niveau mondial de la mer a augmenté de plus de 20 cm depuis la fin du 19ème siècle. Un tiers de cette hausse est dû à cause du réchauffement de l’Océan Indien.
  • Le niveau 2016 mondial annuel moyen de CO2 va dépasser les 400 ppm, ce qui établira le record  de  la plus haute  de concentration CO2 dans l’atmosphère.

La vidéo du changement climatique australien

 

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s