Du volume et du bon pour les Bordeaux 2016

Une floraison homogène, une bonne fécondation, un déficit hydrique climatique important en été,  un fort ensoleillement, une véraison homogène, une maturation optimum et des vendanges en toute sérénité. 2016 est annoncé comme un grand millésime à Bordeaux.mout-merlot

Les vignerons bordelais peuvent donc avoir le sourire. Ceux qui produisent du blanc sec nous ont faits des blancs aromatiques, vifs, avec une jolie fraîcheur et une belle tension.

Ceux qui font du rouge ont eu une qualité assez exceptionnelle des raisins. Juteux, croquants, gorgés de sucres, les premiers vins rouges du millésime ont bien entendu une couleur intense grâce à des concentrations en anthocyanes très élevées. La bouche est déjà bien structurée et un brin puissante avec déjà une belle rondeur des tanins. Le potentiel pour ce millésime est donc  magnifique.

2016 se prépare donc à être un grand millésime qualitatif. Au niveau des volumes, suivant les estimations – car à ce jour, toutes les vendanges en sont pas encore terminées – la récolte 2016 devrait dépasser 5,5 millions d’hectolitres. En 2015, c’était 5, 30 millions d’hectolitres (2014 = 5,27 Mhl et 2013 = 3,84 Mhl).

Crédit photo:  château Haut Bourcier

Publicités

Auteur : Pascal Jassogne

Journaliste, chroniqueur, oenologue, zytologue et amateur de tout ce qui se boit mange ou se consomme. Grand ami de Bacchus et Gambrinus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s